Messieurs…à bout de tous ces symptômes?

Crédit photo: madame.lefigaro.fr

Douleur au pubis, au coccyx, au bas du dos, au pénis…
Inconfort à la selle, à l’éjaculation, à la miction, à la position assise prolongée…
Difficulté à uriner, troubles érectiles, augmentation des envies d’uriner…

Tous ces symptômes ont un point en commun: leur cause.

Le syndrome périnéal douloureux chronique est une atteinte musculo-squelettique qui touche les hommes. En fait, antérieurement, il s’agissait d’un type de prostatite mais les études ont démontré que la prostate n’était pas un facteur impliqué dans ce syndrome. En effet, les facteurs qui semblent être à l’origine de ces douleurs sont davantage les muscles du plancher pelvien, les adducteurs de hanche et les psoas. Les corps médicaux et scientifiques ont donc changé le terme prostatite catégorie III pour syndrome périnéal douloureux chronique. Un syndrome, par définition, implique un amalgame de symptômes et de manifestations.

Dans le syndrome périnéal douloureux chronique, les hommes rapportent de la douleur mais également des dysfonctions sexuelles (trouble de l’érection et ou de l’éjaculation), des troubles urinaires (pertes d’urine, envies d’uriner fréquentes,difficulté à uriner) et des troubles défécatoires (évacuation des selles difficile). Les présentations sont très variables d’un individu à l’autre, ce qui rend souvent le diagnostic difficile à émettre.

Le traitement réside dans la combinaison de plusieurs approches, notamment la physiothérapie périnéale, la thérapie de gestion du stress, la relaxation, les relaxants musculaires et les antidépresseurs.

La physiothérapie périnéale s’avère être une option de choix puisque qu’une bonne partie des douleurs ont causées par des points douloureux situés dans les muscles du plancher pelvien. De plus, le traitement de ces tensions diminuent la douleur, les symptômes urinaires, la dysfonction érectile et augmentent la libido (Anderson 2011).

Donc si vous pensez souffrir d’un syndrome périnéal douloureux chronique, prenez rendez-vous avec votre physiothérapeute en rééducation périnéale pour une évaluation de votre condition!

 

Rechercher